Accueil » Est-ce que la culture de CBD en France est autorisée ?

Est-ce que la culture de CBD en France est autorisée ?

Le cannabis thérapeutique est devenu un marché des plus prospère en France. Il permet de soulager plusieurs symptômes liés au système nerveux, mais aussi aux systèmes digestifs.

Cette alternative accorde à ces consommateurs la possibilité de diminuer leur consommation de médicament chimique.

Parmi ces cannabis thérapeutique, on retrouve le CBD qui est issu du cannabis Sativa L. Elle est considérée comme étant légale en France, à partir du moment où le taux de THC y est inférieure à 0.02%.

Mais est-il possible de cultiver son propre CBD ?  Si oui, comment s’y prendre ?

Devenir producteur de CBD en France

Il est assez difficile de définir avec précision ce qu’en dit la loi. Puisqu’elle même est assez flou à ce sujet. Toutefois, il y a une certaine tolérance qui agit autour de cette question.

L’ensemble des variétés de cannabis légal, en France, sont inscrites dans l’article 2 de l’arrêté du 22 août 1990. Et elles doivent toutes être doté d’un taux de THC inférieure à 0.02%.

Pour ce qui est de la culture, la loi a établi certaines indications à suivre pour les producteurs de cannabis légal.

Tout d’abord, la législations oblige les producteurs à se procurer leur graine seulement auprès de la coopérative centrale des producteurs de semence de chanvre. De ce fait, toute graine ayant été plantée hors celle fournie par cette coopérative, sont interdites.

Afin de s’en procurer, l’agriculteur doit faire une déclaration sur l’honneur, de la localisation géographique des terres, où il compte les planter.

Vous devrez notamment établir des certificats de semences de l’emballage qui pourront attester du caractère légal de ces dernières.

Mais avant toute chose, il faudra vous rendre auprès de la Fédération des Producteurs de Chanvre ainsi qu’au niveau de la gendarmerie pour déclarer la culture que vous vous apprêtez à réaliser. Cette démarche est obligatoire car elle permet aux autorités de s’assurer que votre plantation ne dépasse pas le taux de THC autorisé.

Cependant, pour l’exploitation vous pourrez user des graines ainsi que de la tige. Pour le reste de la plante, vous devrez vous en débarrasser, en la détruisant.

La législation autour de la culture du CBD

il faut savoir qu’il existe 3 types de cultures pour le chanvre :

  • Outdoor
  • Indoor
  • Green house

Toutes ces cultures ne sont autorisées, à moins de suivre à la lettre ce qui a été dit précédemment.

De ce fait, en cultivant votre propre CBD sans en faire part aux autorités, ou sans vous procurez vos graines auprès de  la coopérative centrale des producteurs de semence de chanvre, vous serez dans une situation d’illégalité.

La production de CBD en France

La France est considérée comme étant le deuxième producteur mondial de cannabis thérapeutique et récréatif. La totalité de la production est dédiée à un usage industriel.

Pour ce qui est des graines, elles sont utilisées dans l’alimentation. Afin d’obtenir des huiles naturelles, qui seront utilisées en cosmétiques ou en cuisine.

Et pour la tige, elle permet soit de protéger les autres plantes grâce à son taux de cellulose élevé. Ou encore pour la réalisation de litière animale, de papier, en tant qu’isolant ou encore dans l’industrie du textile.

Les variétés disponibles

Une multitude de variétés sont disponibles en France, mais il faudra choisir celle qui conviendra le mieux à vos attentes.

Comme nous l’avons indiqué précédemment, certaines variétés sont destinées à la culture de fibre, et d’autres pour la production d’huiles, ou encore la récolte de graines.

Par exemple, la variété de Dioica 88 est indiqué pour la production de CBD comme antalgique. Mais ce n’est pas au producteurs de réaliser les produits dérivées, mais plutôt à:

  • Des grossistes,
  • Des laboratoires,
  • Des pharmacies,
  • Des confiseries.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *