Accueil » Peut-on consommer du E-liquide CBD en conduisant ?

Peut-on consommer du E-liquide CBD en conduisant ?

Nous le savons déjà, les produits CBD sont des substances légalement consommables. Pour leur faible teneur en THC et les bienfaits qu’ils procurent en allégeant les maux et en diminuant les malaises qui sont liés au stress et aux douleurs. Mais la question que vous pourrez vous poser est : pouvons-nous prendre le volant après avoir ingurgité des produits CBD ? Mais plus spécialement est-il légal de fumer du E-liquide CBD et conduire une voiture ? Notre article va se charger de répondre à cette question.

Savoir ce qu’est le E-liquide CBD

Un E-liquide ou autrement appelé le Booster CBD, est l’un des produits à base CBD se retrouvant sur la marché. Son mode d’emploi ressemble vivement à celui d’un E-liquide classique. C’est un E-liquide qui se placera dans votre cigarette électronique pour que vous puissiez profiter pleinement des bienfaits qu’il pourra avoir. Vapoter du E-liquide  permettra un effet de CBD qui sera ressenti plus rapidement, car la fumée ingurgitée dans vos poumons viendra transmettre plus vite les récepteurs CBD dans le sang pour un effet presque immédiat.

savoir ce qu’est le e-liquide cbd

Le E-liquide CBD se vend sous forme de fioles qu’il faudra placer à l’intérieur de votre vapoteuses, elle peut contenir différents dosages :

  • Un dosage léger (qui ne dépasse pas les 100 mg) ;
  • Un dosage modéré (qui ne dépasse pas les 200 mg) ;
  • Un dosage élevé (de 300 à 1000 mg).

Si vous êtes nouveau dans le « vaping » il est conseillé de commencer par la plus petite dose pour voir la réaction de votre organisme, puis si besoin, augmentez la proportion au fur et à mesure sans pour autant en abuser.

Peut-on vapoter du E-liquide CBD et conduire ?

Les produits CBD qui sont mis en vente en France sont suivis de très près par les autorités ainsi, ils ne peuvent contenir qu’un pourcentage qui ne dépassera pas les 0,2 % de THC.

Mais est ce que ce petit pourcentage aura un effet négatif sur votre conduite ? En le consommant présenterez-vous un danger routier ? la réponse est clairement OUI, il est fortement déconseillé de prendre la route sous l’effet de produits CBD que ce soit en E-liquide ou alors sous une autre forme.

peut-on vapoter du e-liquide et conduire

Et ce qui est d’autant plus sûr est que, lors d’un dépistage routier, et que vous êtes encore sous l’effet de votre booster CBD le teste de salive va immédiatement détecter non pas le CBD que contient votre E-liquide mais plutôt le pourcentage de THC qu’il contient aussi minime qu’il soit.

Malgré le fait que ce pourcentage soit très faible, mais la loi est intransigeante là dessus une détection même d’un pourcentage faible de THC chez le conducteurs peut mener à :

  • un retrait de permis ;
  • paiement d’une amende importante ;
  • faire de la prison (dans des cas extrêmes).

Pour éviter de telles mésaventures, il vous est fortement conseillé de ne pas fumer votre cigarette électronique à base de CBD ni aucune autre substance contenant ce produit, puisqu’en cas de dépistage routier vous serez soumis à des poursuites.

Ce qui est recommandé, est d’attendre que votre organisme se débarrasse de la THC contenue dans le CBD que vous avez consommé. Ce qui peut prendre du temps selon le rythme de votre organisme, il peut même prendre plusieurs semaines pour être totalement éliminé.

Pour ce qui est de la consommation du cannabis, et en vue de sa forte teneur en THC, celle-ci est immédiatement détectée par les tests salivaires, et les conséquences qu’un test positif engendre des sentences qui sont encore plus graves et plus lourdes. Pour rappel, la consommation de cannabis est totalement prohibée en France.

Fumer du E-liquide CBD aura-il des effets  sur votre conduite ?

Sachant que le CBD n’est pas une substance classée dans la catégorie psychoactive, le fait que sa prise avant la conduite soit interdite, n’est pas anodin. En effet, au-delà du fait qu’il vous procurera du bien être, ces sentiments peuvent être suivis d’une sensation de fatigue ou d’endormissement.

Cette condition de léthargie n’est pas toujours systématique chez les consommateurs, mais pour prendre toutes ses précautions si vous tenez à votre vie et à votre permis de conduire, ne prenez pas le risque de prendre le volant sous son effet. Ne vous mettez pas en danger et soyez patient car une fois arrivé à votre destination aucune loi ne vous empêche de vapoter votre E-liquide en toute tranquillité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.