Accueil » Quels sont les effets du CBG ?

Quels sont les effets du CBG ?

cbg effet

Le cannabigérol, ou plus connu sous le nom de CBG, est une substance qui est devenue connue du public, que depuis quelques années. Le CBG se rapproche beaucoup d’une autre molécule issue, elle aussi, de la famille des cannabinoïdes. C’est la molécule du CBG. En effet, ces deux substances ont de très grandes similarités au niveau des bienfaits qu’elles procurent. Cet article a pour but la détermination des effets du CBG et les produits dérivés à favoriser.

Le cannabigérol

Le CBG est une substance chimique extraite de la plante de cannabis. Comme le THC et le CBD, le CBG agit sur le corps humain au travers de deux récepteurs du système endocannabinoïde, mais la particularité de cette molécule réside dans son état d’origine, qui est appelé CBGA. En effet, la substance de CBGA produit la totalité des cannabinoïdes neutres (THC et cannabidiol). Ce n’est qu’après le processus de décarboxylation que l’on extrait le CBG. À cet effet, le CBG, est considéré comme étant la molécule mère. Il faut dire que c’est aussi cette molécule qui permet la croissance de la plante, car c’est elle qui convertit les autres composants de la plante de cannabis.

Les effets du CBG

Les scientifiques ont déterminé que le CBG n’est pas un psychotrope. Ce n’est qu’en 2018, que des études se sont vraiment intéressées à cette molécule, pour en déterminer les effets. Parmi les bienfaits relevés sur le corps, le CBG permettrait de traiter la douleur et soulager les blessures. De ce fait, le CBG aurait des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires. Il pourrait également soigner les symptômes du glaucome, mais aussi d’ouvrir l’appétit. Des études récentes menées sur des rats atteints de cancer du côlon, ont donné des résultats positifs sur le ralentissement de développement de cette tumeur.

Les bienfaits thérapeutiques

Tout d’abord, le CBG pourrait affaiblir la présence de marqueurs inflammatoires. Ce qui permettrait de soulager les symptômes de la maladie inflammatoire de l’intestin. Ensuite, le CBG aurait apparemment des effets sur la contraction de la vessie. Ce qui soulagerait les personnes ayant des problèmes de vessie urinaire. Cette substance serait aussi capable d’augmenter l’appétit de son consommateur et par la même occasion réduirait les effets de l’anorexie.

Pour ce qui est du cerveau, le CBD pourrait être prescrit comme un médicament neuroprotecteur. C’est-à-dire qu’il pourrait avoir des propriétés de protection sur les neurones, en empêchant tout déficit moteur. Afin de profiter au maximum des bienfaits de cette substance, il est conseillé de bien choisir les produits consommés. Il est donc conseillé d’acheter des produits :

  • testé par un laboratoire ;
  • issue d’une culture biologique ;
  • ayant moins de 0.2% de THC ;
  • non transformé.

Les produits les plus efficaces sont les cristaux de CBG, l’isolat de CBG et l’huile de CBG.

Comparaison entre le CBG et CBD

En citant les effets du CBG précédemment, vous aurez remarqué que ces bienfaits sont aussi présents dans ceux du CBD. Cependant, il y a des différences qui sont notées. Comme première différence, il y a lieu de citer leurs structures chimiques respectives. Il est évident qu’elles sont différentes, sinon on parlerait de même molécule, mais les différences relevées sont assez minimes. Ce qui fait, que les effets ressentis sur le corps humain sont très similaires. Comme deuxième différence, on relève que la plante de cannabis ne contient qu’un pourcent de CBG. Face à cette constatation, il est compréhensible de ne pas pouvoir discerner l’effet du CBG sur l’être humain.

Le CBG et la légalité

L’Union européenne a légalisé le CBG, il peut être acheté sans la prescription d’ordonnance, mais tous les produits faits à base de CBD devront avoir un taux de THC inférieur à 0,2%. Néanmoins, il est conseillé de toujours prendre l’avis de son médecin, avant de le consommer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.