Accueil » Quelle est la définition du CBG ?

Quelle est la définition du CBG ?

quelle est la definition du cbg

Contestée ou approuvée, la réputation du CBD est sans arrêt critiquée ces derniers temps à cause de l’accessibilité publique de ce produit, sa commercialisation légale et sa mise en vente sur le marché. CBD ou THC, les cannabinoïdes composant le chanvre indien sont multiples et sont au nombre de 144. Parmi eux, on en cite un qui n’est pas très connu, mais dont les vertus rivalisent avec ceux du CBD, on parle bien du CBG.

C’est quoi au juste le CBG ?

Pour bien connaître le CBG abréviation du cannabigerol, il faudrait tout d’abord se familiariser avec le terme acide cannabigérolique. Le CBGA est une molécule mère, en d’autres termes, c’est la forme acide du CBG qui en dérive après la décarboxylation. Le CBGA retient tout particulièrement l’intention des connaisseurs puisque c’est la seule molécule d’acide à se former entièrement au sein du végétal, et aussi parce que c’est la seule molécule mère qui est capable de produire plus d’un cannabinoïde vu que le CBD et le THC sont également des dérivées de cet acide. Le pourcentage du CBG se trouvant au niveau de la plante ne dépasse en aucun cas le seuil des 1%.

definition cbg

Les dérivées du CBGA

Il est très normal de se sentir confus si vous n’arrivez pas à retenir tous les noms des composantes du cannabis, plus exactement des cannabinoïdes qui sont issues du CBGA, pour y remédier voici quelques notions sur quelques-uns :

  • CBD : c’est le cannabidiol, c’est le plus consommé, le plus connu et son utilisation est légale ;
  • THC : c’est le tétrahydrocannabinol, dont la consommation ou la vente sont interdites, classé au même titre que les stupéfiants ;
  • CBG : c’est le cannabigerol, il a les mêmes vertus et le même classement que le CBD, mais moins connu ;
  • CBN : c’est le cannabinol, issu du THC et qui présente les mêmes effets ayant un effet sédatif très fort et interdit du marché.

Bienfaits du CBG

Malgré le fait qu’il ne soit pas encore aussi connu et aussi utilisé que le CBD, il se trouve que le CBG présente les mêmes caractéristiques et par conséquent les mêmes effets que ceux provoqués par les CBD. On approprie au CBG des vertus anti-inflammatoires, antiseptiques, analgésiques et anxiolytiques. Il est également connu pour avoir un effet efficace dans le traitement du glaucome et la propagation des cancers. On lui approprie aussi un effet neuroprotecteur, en d’autres mots, il agit bénéfiquement sur le système neurologique en amortissant les symptômes des maladies neuropathiques et dégénératives. Dernièrement, l’une des récentes études a dévoilé la capacité du CBG à lutter contre la résistance de l’organisme aux antibiotiques, qui est un résultat très prometteur.

Le CBG et la loi

Tout comme le CBD, le CBG est tout à fait autorisé à la vente par la loi à condition que le THC contenu dans la molécule soit à moins de 0.2%. Reconnu pour ses innombrables bienfaits, la culture et l’importation de cette substance se fait entièrement dans un cadre légal. Donc, il est tout à fait autorisé de s’approprier du CBG et d’en consommer comme bon vous semble et de la manière dont vous le souhaitez.

Bien plus rare que le CBD, le CGB est vendu sous plusieurs formes à des prix très variés. Reconnu pour ses vertus médicales multiples, il est vendu en toute légalité sur l’ensemble du territoire français. Ayant un effet apaisant sur plusieurs sortes de douleurs d’origines différentes, il est également reconnu pour diminuer le stress et apaiser les inflammations. Pour tirer un maximum de profit des avantages du CBG, il faudrait savoir dénicher les variétés les plus riches de cette substance, en d’autres mots, il faudrait recourir aux produits non transformés, à spectre large ou complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *