Accueil » Est-ce que c’est légal de conduire en ayant consommé de l’huile de CBD ?

Est-ce que c’est légal de conduire en ayant consommé de l’huile de CBD ?

huile de cbd et conduite

Issu de la plante de cannabis, le CBD est très utilisé depuis sa légalisation par l’Union européenne. Il détient de nombreux bienfaits, notamment sur le corps et l’esprit. De nombreuses personnes le consomment pour le plaisir, et d’autres en ont fait un médicament, mais il est important de ne pas oublier que cette substance présente quelques effets secondaires et que malgré sa faible teneur, il contient tout de même du THC.

Le CBD et la conduite

Pour le moment, aucune loi n’interdit précisément la conduite, quand on consomme du CBD. Cependant, plusieurs débats se font à ce sujet et des changements peuvent vite arriver. À cet effet, il faut que le consommateur se tienne informé en permanence sur l’évolution législative concernant ce sujet.

Les effets de l’huile de CBD

Il est apparu que l’huile de CBD améliore considérablement la qualité de vie de ses consommateurs. Ce dérivé du CBD fait sensation ses dernières années pour sa facilité de consommation, mais aussi pour les multiples bienfaits qu’il entraîne. Tout d’abord, il contribue considérablement à minimiser les effets de l’anxiété et du stress. Ensuite, il permet la relaxation de son consommateur, ce qui facilite l’endormissement et procure un sommeil réparateur. Il est aussi considéré comme un excellent anti-inflammatoire qui permet de diminuer la sensation de douleur.

Il permet notamment d’ouvrir l’appétit pour les personnes souffrantes de problème d’anorexie et elle permettrait d’atténuer les conséquences de plusieurs maladies touchant le cerveau grâce à ses propriétés antidépressives. Tous ces bienfaits sont possibles grâce au rapprochement des composantes de cette molécule avec celle présente dans notre système endocannabinoïde. Ce système intervient principalement au niveau du système immunitaire et nerveux. À cet effet, la consommation d’huile de CBD permet d’actionner ce dernier, qui à son tour procure de multiples sensations et de bienfaits pour plusieurs parties du corps.

L’huile de CBD et la conduite

Malgré les ambiguïtés autour de cette question, il vaut mieux ne pas tenter le diable. Tout d’abord, dans les huiles de CBD il y a toujours des traces de THC, qui est tout de même une substance illégale en France, et parfois des producteurs mentent sur le pourcentage de THC contenu dans les produits qu’ils vous vendent. À cet effet, si vous êtes contrôlé par les forces de l’ordre, et qu’ils vous testent, vous pourrez avoir un résultat positif et vous encourrez des sanctions assez importantes. Ensuite, l’huile de CBD est connue pour procurer un sommeil réparateur. Ce dernier, s’il est consommé avant la conduite, peut diminuer les facultés de concentration de la personne, mais elle peut aussi provoquer des effets de somnolence et si vous décidez tout de même de tenter l’expérience de la conduite en ayant pris du CBD, assurez-vous au minimum des effets que ça aura sur votre organisme et avant de consommer n’importe quelle huile de CBD, il faut s’assurer de sa contenance et principalement du THC. Si cette huile contient plus de 0,02 % de THC, elle est considérée comme étant illégale et au bout de plus de 0,03 %, le THC cause :

  • la diminution des performances au volant ;
  • le ralentissement du temps de réaction ;
  • la diminution des facultés de concentration.

Chez certaines personnes non habituées à la consommation de ces deux substances, leur perception visuelle peut être modifiée et la concentration du conducteur complètement absente. Pour conclure, il n’est pas illégal de consommer du CBD lors de votre conduite, si le taux de THC ne dépasse pas 0,02 %. Toutefois, chez certains consommateurs, l’effet de l’huile de CBD est très important. Elle peut causer la somnolence. Alors si vous faites partie de cette catégorie de personnes, il vaut mieux éviter la conduite lorsque le CBD est encore présent dans votre organisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.